Santé animale 10 octobre 2012 à 10h49 | Par D.Poilvet

Approche sanitaire - Cap50 baisse le coût de production par le dépeuplement-repeuplement

La démarche d’assainissement de Cap 50 basée sur le dépeuplement-repeuplement des élevages se veut avant tout une opération économiquement fondée, grâce à un protocole maîtrisé et à l’obtention de performances de haut niveau.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Olivier Rémigereau, responsable technique Cap 50
Olivier Rémigereau, responsable technique Cap 50 - © dp

La demarche d’assainissement sanitaire du groupement normand Cap 50 axee sur le depeuplement-repeuplement est sans doute unique en France par son ampleur. « Depuis le debut des annees 2000, 34 eleveurs du groupement, representant 7 600 truies, ont entierement depeuple leur elevage pour le repeupler par des cochettes assainies issues de notre schema de selection Nucleus », explique Olivier Remigereau, responsable technique Cap 50. Pour lui, le succes de cette demarche s’explique   [...]

 

» Lire la suite sur le site Santé animale

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui