Réussir porc 08 août 2013 à 09h35 | Par La rédaction

Cooperl se développe à l’international

En assemblée générale le 14 juin 2013, les dirigeants de Cooperl Arc Atlantique ont réaffirmé leur volonté d’investir dans les outils pour gagner encore en compétitivité. Le groupe poursuit son développement à l’export, en particulier en Chine.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Des témoins du marché chinois étaient les invités de l’assemblée générale de Cooperl le 14 juin dernier. De gauche à droite : Wang Dagung, vice président EADS Chine; Jean Leviol, ministre délégué à l’Ambassade de France à Pékin;  Patrice Drillet, vice-président, et Guy Dartois, président, sur le point de passer le relais à son voisin de droite ( président depuis le 4 juillet).
Des témoins du marché chinois étaient les invités de l’assemblée générale de Cooperl le 14 juin dernier. De gauche à droite : Wang Dagung, vice président EADS Chine; Jean Leviol, ministre délégué à l’Ambassade de France à Pékin; Patrice Drillet, vice-président, et Guy Dartois, président, sur le point de passer le relais à son voisin de droite ( président depuis le 4 juillet). - © C. Gérard

« La stratégie de notre groupe est de poursuivre une croissance organique, moderniser les outils, les saturer, et mener à bien des projets de filiales astucieux permettant de créer de la valeur ajoutée », annonçait Emmanuel Commault, directeur de Cooperl Arc Atlantique, au cours de l’AG du 14 juin, à Lamballe (22). Le développement à l’international est une voie stratégique que les dirigeants ont expliqué aux nombreux adhérents présents. Le groupe a investi dans un bureau en Chine et créé une société sur place. Un investissement stratégique pour capter un gigantesque marché, avec la garantie de qualité qui fait défaut en Chine.
Jean Leviol, ministre délégué à l’Ambassade de France à Pékin, et Wang Dagung, vice président EADS Chine, forts de leur expérience, ont jugé que Cooperl avait bien des atouts pour fournir une partie du marché chinois. Mais pour y parvenir, il convient d’en connaître les règles : s’appuyer sur de « bons » partenaires, être présent sur place, avancer pas à pas, ce qui justifie l’investissement de Cooperl avec aujourd’hui huit collaborateurs basés en Chine.



La capacité d’autofinancement du groupe permet d’innover et d’investir


Les dirigeants soulignent toutefois que la recherche de compétitivité sur notre territoire reste un souci permanent. Dans ce registre, la production de porc bien-être, non-castré, concerne aujourd’hui la moitié des adhérents du groupement, et plus de 150 000 porcs mâles entiers ont à ce jour été abattus et commercialisés par Cooperl, « sans aucune plainte que ce soit, preuve que nous savons maîtriser la technologie ». Le directeur a listé les différents autres axes de développement, une gamme Charcupac à Brocéliande, l’ouverture de dix nouvelles boucheries Aurélien cette année… « Soit un investissement de 43 millions d’euros pour l’exercice, le double par rapport à 2008, ce qui est logique puisque notre chiffre d’affaire a également doublé sur cette période, passant de 1 à 2 milliards d’euros », justifie Emmanuel Commault.
Pour l’exercice passé, Cooperl Arc Atlantique a réalisé un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros pour un résultat net de 5,6 millions d’euros, « un chiffre dérisoire par rapport au chiffre d’affaires (…) mais qu’il faut comparer à celui d’autres groupes des filières européennes », précise le rapport d’orientation, faisant allusion au groupe Vion qui affiche un résultat négatif.
Guy Dartois affirme que la structure financière du groupe reste extrêmement solide et que la capacité d’autofinancement d’environ 40 millions permet d’innover et d’investir. L’assemblée générale s’est clôturée par un hommage à Guy Dartois qui quittait la présidence du groupe.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui