Réussir porc 23 février 2012 à 13h55 | Par REUSSIR PORCS

Enquête DLG - Les éleveurs allemands sont plus optimistes que les français

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Selon une enquête téléphonique(1) réalisée en novembre dernier auprès des éleveurs de porcs de six pays européens par le DLG, l’organisme qui gère le salon Eurotier, 41 % des éleveurs de porcs français considèrent que leur situation actuelle est « mauvaise » à « très mauvaise », contre 23 % seulement des éleveurs allemands. Les éleveurs français sont également plus pessimistes que les britanniques (15 %), les hongrois (22 %), les polonais (23 %) et les tchèques (30 %). 47 % des sondés français jugent que leur situation ne va pas s’améliorer dans l’année à venir, contre seulement 20 % pour les éleveurs alle- mands. Ce pessimisme se traduit par des projets limités. 26 % seulement des éleveurs de porcs français ont déclaré prévoir un investissement dans les 12 mois à venir. Les allemands et les britanniques sont nettement plus dynamiques (respective- ment 44 % et 65 % des éleveurs de porcs de ces deux pays ont des projets d’investissement). Selon cette enquête, un quart des investissements futurs chez les agriculteurs allemands sera consacré à la production d’énergies renouvelables.

(1) Enquête réalisée auprès de 3 800 agriculteurs « représentatifs des agriculteurs européens orientés vers l’avenir » de six pays de l’Union européenne (750 en France).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui