Réussir porc 03 mars 2016 à 08h00 | Par Dominique Poilvet

Guernevez adopte le chariot à porcelet anti mal de dos

La station d’expérimentation porcine finistérienne de la chambre d’agriculture de Bretagne s’est dotée d’un chariot de soins aux porcelets qui évite les postures provoquant le mal de dos.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Philippe Coantic et Raymond Derrien, techniciens à la station expérimentale des chambres d'agriculture à Guernevez, ont opté pour le chariot Telip.
Philippe Coantic et Raymond Derrien, techniciens à la station expérimentale des chambres d'agriculture à Guernevez, ont opté pour le chariot Telip. - © D. Poilvet

Selon une enquête présentée par la MSA d’Armorique au dernier Space, sept personnes travaillant en élevage de porc sur dix souffrent du mal de dos. Sur 135 salariés et éleveurs interrogés, 93 ont mal au dos et 71 estiment que ce mal est en lien avec leur travail. "En maternité, le ramassage et la repose des porcelets pour faire les soins nécessitent une alternance de postures de dos courbé et droit", constate Sandrine Chenille, conseillère en prévention à la MSA. À cela s’ajoutent des phases de travaux statiques avec le dos courbé, pour la castration des porcelets par exemple. "Ces postures répétées des centaines de fois provoquent à terme des douleurs récurrentes et conduisent parfois à des arrêts maladie." La MSA d’Armorique a donc mis en place un cahier des charges pour la conception d’un chariot de soins dont l’objectif est de supprimer ces postures traumatisantes. Le principal point travaillé par les deux concepteurs qui ont répondu à cet appel d’offres a été la mobilité verticale de la caisse de contention des porcelets, pour ne pas courber le dos à la fois pour son chargement et pendant des soins. Un toboggan amovible permet également de ne pas se plier pour renvoyer les porcelets dans leur case. Les chariots devaient aussi être faciles à déplacer, de faible largeur pour permettre l’intervention et la circulation aisée des opérateurs, avoir une caisse à deux compartiments, un porte-outil accessible, et enfin être facile à nettoyer.

Un chariot léger et qui se dirige facilement

La station expérimentale de Guernevez faisait partie des 25 exploitations qui ont testé les deux chariots conçus à partir du cahier des charges de la MSA. C’est au final le modèle Telip qui a été retenu. "Nous avons privilégié l’aspect maniabilité", expliquent Raymond Derrien et Philippe Coantic, techniciens à la station expérimentale. "Ce chariot est léger et se dirige facilement grâce à ses quatre roues directionnelles, un élément important puisque nous devons régulièrement le transférer sur cent mètres entre deux bâtiments." La possibilité de déplacer latéralement la caisse à porcelets est aussi très appréciée des opérateurs, de même que le toboggan. "Avec l’habitude, il n’est même plus nécessaire de tourner le buste avant de lâcher le porcelet, qui glisse ensuite tranquillement jusque dans la case". Enfin, le lavage du chariot est aisé. "Une partie des pièces métalliques est en galva, mais cela ne pose pas de problème si on le stocke dans un endroit sec", affirme Philippe Coantic. Les techniciens regrettent cependant l’absence d’un portique pivotant supportant une servante, qui pourrait être ainsi accessible de tous les côtés du chariot. De même, il manque encore quelques centimètres en hauteur pour avoir une posture parfaitement droite au moment des soins. "Il est impossible de faire un chariot qui convienne à tous les éleveurs. Les modèles présents sur le marché ont tous des détails qui les différencient. Chacun doit prendre connaissance de leurs caractéristiques avant de faire son choix", concluent-ils.

 

- © D. Poilvet

1- Le chargement des porcelets est facilité par un réglage en hauteur de la caisse de contention.

2- Les soins sont réalisés sans avoir à se pencher, avec les outils à proximité immédiate des opérateurs.

3- Le porcelet est renvoyé dans sa case grâce au tobogan fixé au chariot.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui