Réussir porc 16 décembre 2014 à 08h00 | Par La rédaction

Hausse des échanges mondiaux de porc annoncée pour 2015

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Viande de porc en partance pour la Corée.
Viande de porc en partance pour la Corée. - © D. Poilvet/archives

Selon l’USDA, les importations de porc dans le monde vont progresser de 1,2 %, et dépasser
6,3 millions de tonnes équivalent carcasse. C’est avant tout la Chine (et Hong Kong) qui, sous l'effet de la demande intérieure croissante, vont tirer cette demande, avec des prévisions de + 17 % (soit + 200 000 tonnes) pour atteindre un record de 1,36 million de tonnes de porc. À l’inverse, la Russie verrait ses importations chuter à moins de 375 000 tonnes contre un million de tonnes en 2012 (soit – 18 %). L’embargo est évidemment en grande partie responsable de cette évolution.

Le CDPQ(1) annonce que le Brésil sera le principal gagnant de cet embargo.
Ses exportations grimperaient de 20 % par rapport à 2014. Mais tous les observateurs ne partagent pas ces prévisions. Le Brésil ne pourra probablement pas compenser en totalité les 355 000 tonnes concernées par l’embargo. Par ailleurs, le cours du porc y est devenu l’un des plus élevés du monde. Le prix moyen s’y établit à 179 €/100 kg de carcasse, des niveaux voisins des prix records aux Etats Unis (186 €) et au Canada  (174 €). Dans le même temps, le prix n’est que de 143 euros dans l’UE.

- © Infographie Réussir


(1) CDPQ : Centre de développement du porc du Québec

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui