Santé animale 09 juillet 2013 à 08h00 | Par Claudine Gérard

La démédication en bonne voie

La réduction de l’usage des antibiotiques est une réalité, comme le montrent les différents indicateurs disponibles. Les principales voies pour « démédiquer », en particulier le post-sevrage, sont aujourd’hui identifiées. Le respect des règles de biosécurité reste le levier majeur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La biosécurité et la qualité de l’eau sont deux incontournables à la démédication
La biosécurité et la qualité de l’eau sont deux incontournables à la démédication - © Claudine Gérard

es indicateurs de consommations d’antibiotiques en élevage concordent pour confirmer la baisse enclenchée aujourd’hui. Les porcelets en post-sevrage restent les principaux destinataires de molécules le plus souvent apportées par un premix dans l’aliment (p. 24). Les efforts de démédication portent donc tout naturellement sur le post-sevrage. La firme-service Inzo en a fait une action d’envergure auprès de ses clients fabricants d’aliment (p. 26). Au travers d’un audit portant sur 23 critères   [...]

 

» Lire la suite sur le site Santé animale

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui