Réussir porc 28 janvier 2016 à 08h00 | Par La rédaction

La fin du Cool annoncée aux États-Unis

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour l’ensemble du Canada, les exportations de porcs vivants ont diminué de moitié en 2014.
Pour l’ensemble du Canada, les exportations de porcs vivants ont diminué de moitié en 2014. - © C. Gérard

La politique d’étiquetage obligatoire (Cool) des porcs et bœufs importés imposée par les États-Unis en 2008 va prendre fin après la signature d’une loi annoncée par le gouvernement US. Ce sera la fin d’un long conflit qui a opposé les États-Unis au Mexique et au Canada, dont les producteurs de porc et de bœuf se trouvaient confrontés à des difficultés accrues pour exporter. L’OMC avait reconnu le caractère discriminatoire de ce Cool et estimé à un milliard de dollars canadiens le préjudice subi par le Canada, et 228 millions de dollars US pour le Mexique.

L’abrogation du Cool devrait profiter surtout aux éleveurs des provinces canadiennes de  l’Ontario, où les capacités d’abattage sont insuffisantes, et du Manitoba, premier exportateur de porcelets et de porcs charcutiers vers les États-Unis.

Pour l’ensemble du Canada, les exportations de porcs vivants avaient atteint près de dix millions de têtes. En 2014, elles avaient diminué de moitié.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui