Santé animale 30 octobre 2012 à 10h39 | Par C.Gérard

La grippe doit rester sous haute surveillance

Avec des souches qui évoluent, une circulation permanente dans tous les pays, et des conséquences techniques et économiques importantes, la grippe reste une pathologie majeure qui justifie une surveillance constante.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Au travers des presentations des experts reunis par Merial au 4e forum a Berlin(1), on comprend que les virus de la grippe, Swine Influenza Virus ou SIV, restent une preoccupation des veterinaires, techniciens et eleveurs de porcs, mais aussi de la communaute medicale compte tenu de la similitude des grippes porcines et humaines.


Une des principales caracteristiques du virus de la grippe est la variabilite des souches et leur capacite a muter. Aujourd’hui, chez le porc, trois   [...]

 

» Lire la suite sur le site Santé animale

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui