Réussir porc 20 octobre 2017 à 08h00 | Par Dominique Poilvet

« La guerre digitale contre le porc est déclarée »

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Caroline Faillet, "netnologue" et co-dirigeante du cabinet Bolero.
« Il ne faut pas monter seul au front, mais au contraire agir en réseaux, utiliser tous les moyens disponibles, internet, youtube, facebook, twitter… »
Caroline Faillet, "netnologue" et co-dirigeante du cabinet Bolero. « Il ne faut pas monter seul au front, mais au contraire agir en réseaux, utiliser tous les moyens disponibles, internet, youtube, facebook, twitter… » - © D. Poilvet

Pour Caroline Faillet, qui se définit elle-même comme une « netnologue », internet est devenu un véritable champ de bataille où le citoyen-consommateur joue un rôle majeur. « Et depuis quelques mois, la filière viande est en première ligne de cette guerre », constatait-elle,intervenant lors de l’assemblée générale du Comité régional porcin Bretagne (1) . « Le web est devenu le premier vecteur d’influence depuis 2010, loin devant la télévision, la radio, et même le bouche-à-oreille. » Ce qui explique qu’à chaque fait nouveau mis en avant par les militants antiviande – vidéo dans un élevage, dans un abattoir, pétition contre une extension d’élevage… – les retombées sont toujours plus fortes. « Les techniques de ces opposants sont bien connues », explique-t-elle : mise en avant d’informations difficilement vérifiables, dimension émotionnelle forte… et surtout, utilisation optimale des possibilités du web. « Plutôt que d’utiliser internet pour faire de l’affichage, ils font de la communication horizontale en dialoguant avec les différentes communautés. »

(1) à Plérin, dans les Côtes-d'Armor, le 22 juin 2017.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui