Réussir porc 13 février 2014 à 08h00 | Par Thierry Michel, Réussir.

La Saria conteste la nouvelle organisation de l'équarrissage

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Sophie Bourgeois

Fin 2013, l'organisation de la collecte des animaux trouvés morts (ATM) a changé : des contrats-cadres ont été signés avec les différentes sociétés (Atemax, Saria, Monnard Jura et Sopa) pour chaque département et pour une durée de deux ans. La nouvelle répartition donne 38
départements ou parties de départements à Saria-Sifdda, soit 203 600 tonnes et 48,6 % du marché. Les autres sociétés se partagent le reste du marché sur neuf départements qui
ont donc échappé à Saria : Ardèche, Côte-d'Or, Dordogne, Haute-Loire, Manche, Mayenne, Haute-Saône, Saône-et-Loire et Sarthe.

- © Infographie Réussir

La société Saria conteste ces accords. Mais Guillaume Roué, président de la coordination des ATM(1), rappelle « qu'ils ont été signés après six mois de négociations, et prenant en compte le fait que nous avons évolué d'une logique de service public pur vers une logique de relation plus commerciale ». Saria a engagé des démarches judiciaires devant le tribunal de grande instance de Paris à l'encontre de chaque ATM pour contester le résultat de ces négociations. La réponse du tribunal est attendue ce mois de février.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui