Réussir porc 13 janvier 2014 à 08h00 | Par Dominique Poilvet

Le logiciel informatique Geep mesure les performances environnementales des élevages

Le Geep mesure les performances environnementales des élevages

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les indicateurs mesurés par le logiciel Geep quantifient non seulement les rejets et les émissions de gaz, mais aussi les consommations d’eau et d’énergie.
Les indicateurs mesurés par le logiciel Geep quantifient non seulement les rejets et les émissions de gaz, mais aussi les consommations d’eau et d’énergie. - © D. Poilvet

Le logiciel Geep (Gestion environnementale des élevages porcins), est un outil informatique développé par l’Ifip. Il calcule neuf indicateurs de performance environnementale à partir des résultats GTE et GTTT, et de données complémentaires saisies par l’éleveur. Ces indicateurs quantifient les consommations d’eau et d’énergie de l’élevage, les émissions (ammoniac, gaz à effet de serre) et les rejets (azote, phosphore, déchets). Exprimés en kWh, en m3 ou en kilos, ils peuvent être comparés à d’autres élevages ou à une moyenne. « Cet outil servira à produire des repères pour la profession en lien avec l’actualité environnementale », soulignait Sandrine Espagnol ingénieur de recherche à l’Ifip, à l’occasion de la matinale de l’Ifip au Space consacrée à ce sujet le 12 septembre dernier. « Mais en aucun cas, les indicateurs ne serviront de références administratives ou de paramètres de classification pour identifier des « bons » et des « mauvais » élevages ». Le Geep ne prend en compte que le périmètre de l’atelier. « L’épandage ne peut pas être inclus dans les calculs, car 50 % des élevages de porcs en France ont au moins une autre production animale », fait-elle observer.

- © Infographie Réussir

Cent élevages ont participé à l’élaboration de cet outil, en partenariat avec quatorze structures relais (chambres d’agriculture, groupements…). Le Geep sera disponible sur Internet dès la fin de l’année. « Nous avons voulu faire de ce logiciel un réseau accessible à tous les éleveurs ayant une GTE, ou à tout conseiller technique qui veut s’impliquer dans une animation autour de la gestion environnementale », conclut Sandrine Espagnol.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui