Réussir porc 06 juillet 2012 à 11h26 | Par D.Poilvet

Les algues vertes blanchies dans la mort du cheval en 2009 à Saint Michel en Grève.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Selon le rapporteur public du tribunal administratif de Rennes, c’est la vase, sur laquelle le cavalier s’était engagé, qui est la cause direct de la mort, et non les algues vertes présentes dans la baie. Les vasières des fonds de baie produisent naturellement du sulfure d’hydrogène et de l’anhydride sulfureux. Le cheval s’est enlisé jusqu’à l’encolure en raison de son poids, et a aspiré ces gaz toxiques. Par ailleurs, concernant les sangliers morts en baie de Saint-Brieuc l’été dernier, la FDSEA des Côtes d’Armor souligne que «l'hypothèse d'une intoxication, liée à des émanations naturelles de gaz toxiques d'une vasière dans l'estuaire du Gouessant, est la thèse la plus probable mise en avant dans les rapports officiels de l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) et de l'Ineris (Institut national de l'environnement industriel et des risques) ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui