Réussir porc 04 novembre 2015 à 08h00 | Par Véronique Bargain

Sanders et Fleury Michon lancent une filière porc

En partenariat avec Fleury Michon, le groupe Sanders lance une « filière d’excellence » en porc. A l'occasion du Space, Sanders a présenté ce nouveau projet et l'ensemble de ses ambitions pour les prochaines années.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Alex Joannis, directeur général activité charcuterie de Fleury Michon, présente les produits de de la filière d'excellence.
Alex Joannis, directeur général activité charcuterie de Fleury Michon, présente les produits de de la filière d'excellence. - © V. Bargain

« En cette période compliquée, Sanders veut affirmer son engagement pour une production durable en soutenant le développement des filières, source de croissance et d’emploi », a expliqué Bernard Mahé, directeur de Sanders, Groupe Avril. Pour cela, la marque a fait évoluer sa signature, qui devient « Nourrir nous engage ». Et elle veut développer des « filières d’excellence » basées sur des cahiers des charges spécifiques. « Sanders est engagé depuis longtemps dans la contractualisation, a rappelé Bernard Mahé. Aujourd’hui, nous souhaitons aller plus loin en communiquant avec les consommateurs sur des filières répondant à la fois aux attentes des consommateurs et des éleveurs. » Une première filière d’excellence vient ainsi d’être lancée en porc avec Fleury Michon, portée par la marque « Engagés dans l’élevage » de Sanders et par la marque « J’aime », lancée à l’occasion, de Fleury Michon. Le cahier des charges, certifié par Certipack, implique des porcs nourris sans OGM, avec des céréales françaises et sans antibiotique après 42 jours d’âge. Il comporte aussi des critères de développement durable, de bien-être animal et un plan de progrès notamment sanitaire sur cinq ans. Les porcs seront fournis par le groupement Porc Armor Evolution et abattus par Abera à Saint-Brice-en-Coglès (Ille-et-Vilaine). Une prime de 6,30 €/porc est accordée aux éleveurs, le surcoût en production étant estimé à 4,5 à 5 €/porc, dont 1,50 € pour l’alimentation. Un contrat sur trois ans avec tacite reconduction a été établi entre le Groupe Avril et Fleury Michon pour la commercialisation dans un premier temps de 100 000 porcs par an. 21 éleveurs du Grand Ouest se sont déjà engagés dans la filière.

Une filière « standard + »

Depuis le 28 septembre, du jambon et du rôti de porc issus de cette filière sont ainsi commercialisés en libre-service sous la marque « J’aime ». Les critères mis en avant sont des porcs nourris sans OGM et sans antibiotique après le sevrage. À l’arrière de l’emballage figure la marque de Sanders « Engagé dans l’élevage » avec des informations sur la filière. Quant au prix pour le consommateur, il se situe légèrement au-dessus du standard, de moins 0,10 € la portion. Et si ces 100 000 porcs ne représentent actuellement que 4 % des approvisionnements de Fleury Michon, ils sont déjà plus élevés que le bio, l’objectif est bien de développer la filière pour en faire une filière « standard + », communiquer sur cette filière et redonner de la valeur à la filière standard. « Depuis le début de l’année, le marché de la charcuterie est à la peine, particulièrement celui du jambon libre-service, indique Alex Joannis, directeur général activité charcuterie de Fleury Michon. Il y a peut-être une crise d’image de la filière. Vendre de la viande française ne suffit pas. Nous avons voulu imaginer un modèle qui satisfasse le consommateur, en communiquant sur des éléments rassurants, en étant totalement transparent et en travaillant en filière. » La filière permettra aussi à Fleury Michon, qui importe actuellement 30 % de ses porcs d’Espagne et du Danemark, d’augmenter la part de ses approvisionnements français. Un film grand public présentant la filière est en préparation. Pour Sanders, cette filière vient s’ajouter, entre autres, aux filières Porc Armorique, développée avec Abera (200 000 porcs par an), Bleu-Blanc-Cœur, également avec Abera (100 000 porcs par an) et Maggiore, développée avec Bernard (100 000 porcs par an).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui