Réussir porc 04 septembre 2015 à 08h00 | Par Dominique Poilvet

Syproporc et Herta innovent avec le contrat Swap

Le contrat Swap valeur porc-jambon signé entre Syproporc et Herta fixe sur six mois un prix du porc charcutier payé aux éleveurs, déconnecté des circuits de commercialisation physiques.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Signature de l’accord Syproporc-Herta. De gauche à droite : Daniel Bellec et Hervé Gaté, directeur et président de Syproporc, et Arnaud de Belloy, PDG de Herta.
Signature de l’accord Syproporc-Herta. De gauche à droite : Daniel Bellec et Hervé Gaté, directeur et président de Syproporc, et Arnaud de Belloy, PDG de Herta. - © D. Poilvet

« Le contrat Swap valeur porc-jambon  permet aux éleveurs de fixer le prix du porc sur une période de six mois, quel que soit leur circuit de commercialisation physique », ont expliqué Daniel Bellec et Hervé Gaté, directeur et président de Syproporc, fin juin 2015, lors de la signature du contrat avec Herta. Ce type de contrat, totalement innovant dans le milieu agricole et agroalimentaire, réside dans le transfert d’un prix variable (le cours de Plérin) vers un prix fixe (fixé par Syproporc et Herta) pour un volume et une période déterminés. Lorsque le prix du porc MPB est inférieur au prix fixe du contrat, Herta compense l’écart de prix aux éleveurs via Syproporc. À l’inverse, si le prix MPB est supérieur au prix fixe du contrat, les éleveurs transfèrent à Herta le montant de la compensation, toujours via Syproporc. « Ainsi, durant la période du contrat, et pour les volumes établis, chaque partie obtient le prix fixé en commun. C’est une auto-assurance pour les deux parties contre la volatilité des prix », affirme Daniel Bellec, qui insiste sur le fait que ce contrat est totalement déconnecté des flux physiques. « Chaque éleveur est libre de vendre à l’abattoir qu’il souhaite, qu’il soit fournisseur ou non d’Herta. »

« Une avancée majeure pour sécuriser les marges des élevages »

Un premier contrat de ce type a été établi pour la période allant du 1er juillet au 31 décembre 2015. Syproporc n’a pas souhaité communiquer le prix fixé et les volumes contractualisés. « Ce premier Swap constitue un test grandeur nature », indique Daniel Bellec, qui se réjouit de constater que « tous les éleveurs sollicités pour ce premier contrat ont répondu favorablement. La part des ventes prévisionnelles contractualisée est très variable d’un éleveur à l’autre. » Hervé Gaté souligne que ce contrat constitue une avancée majeure pour sécuriser les marges des élevages. « Avec la contractualisation des achats d’aliment et le marché à livraison différé mis en place avec Kermené, ce contrat complète l’offre Syproporc pour faire face à la volatilité des marchés. »

Pour la société Herta, représentée à l’assemblée générale du groupement par son PDG Arnaud de Belloy, le Swap de valeur porc-jambon stabilise sur une période longue ses coûts de production. « Il nous donne une meilleure visibilité pour aborder les négociations commerciales annuelles avec les centrales d’achat des grandes surfaces. » Pour lui, la signature de cet accord s’inscrit entièrement dans la démarche « Herta s’engage ». « Cette démarche est fondée sur la création de valeur partagée. Elle concerne la qualité et la sécurité des produits, et les enjeux liés au développement durable. Nous avons initié un dialogue avec certaines de ses parties prenantes, dont les fournisseurs de matière première, afin de mieux comprendre leurs attentes pour pouvoir y répondre. C’est dans ce cadre que le contrat Swap avec Syproporc a été développé. » Herta compte également sur sa stratégie d’amélioration de la qualité de ses produits, avec en particulier la baisse du taux de matière grasse et de sel. « C’est une réponse aux attentes des consommateurs qui nous permet de progresser, et de passer ce type d’accord avec la production », affirme Arnaud de Belloy.

Pour Daniel Bellec et Hervé Gaté, nul doute que ce partenariat avec le leader du rayon charcuterie-traiteur soit amené à se développer, « puisque les deux parties y trouvent un intérêt », concluent-ils.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui