Réussir porc 25 septembre 2013 à 08h00 | Par Claudine Gérard

Trente ans d'existence pour les fermettes Rose Charpente

Entièrement fabriquée en Bretagne, à Lamballe dans les Côtes-d'Armor, la fermette est la spécialité de l’entreprise Rose Charpente. Richard Beaurepère, directeur commercial, nous conduit dans les ateliers où le bois brut arrivant de Scandinavie devient une charpente sur mesure prête à équiper une porcherie.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Richard Beaurepère, directeur Rose charpente. « Nous ne fabriquons que des fermettes à la carte. »
Richard Beaurepère, directeur Rose charpente. « Nous ne fabriquons que des fermettes à la carte. » - © C. Gérard

C haque année, ce sont 150 000 m2 de porcheries qui sont couverts avec quelque 5 000 à 6 000 fermettes. C’est l’activité d’origine du groupe Rose, fondée à Saint-Gouëno par Lucien Rose en 1949. En 1991, son fils, Michel, lui succède et crée Protac Ouest en 1995, dédiée au négoce du bois, puis, en 1996, Rose Loisirs.


Contrôle de la totalité du process de fabrication de la fermette


Rose Charpente s’est clairement spécialisée dans la fermette pour porcherie. La particularité de la fermette est d’être fabriquée sur mesure selon les cotes fournies par les ingénieurs du bureau d’études de l’entreprise. Ceux-ci conçoivent la fermette à partir des plans de la porcherie. « Mais nous ne démarrons la fabrication qu’à partir du moment où les murs du bâtiment sont montés pour être surs que la fermette sera parfaitement adaptée », précise Richard Beaurepère, le directeur commercial.
Rose Charpente contrôle par ailleurs la totalité du process de fabrication de la fermette, de l’approvisionnement des bois bruts et leur traitement, jusqu’à la pose sur site par des équipes salariées de l’entreprise, qui assurent le montage de la fermette et toutes les opérations de couverture, d’isolation et de menuiserie.

En chiffres

Trois sociétés :
• Rose Charpente : 90 personnes, CA 18 millions
• Protac Ouest : 55 personnes, CA 22 millions
• Rose Loisirs : 10 personnes, CA 2 millions
www.grouperose.com

- © C. Gérard

Pour en savoir plus

Visite guidée de la fabrication des fermettes Rose Charpente : les 6 étapes du process de fabrication en images et un retour sur la première fermette bois de l'entreprise bretonne. C'était en 1983, dans un élevage porcin à Andel, près de Lamballe. Un modèle toujours pas démodé, selon le  constructeur et l'éleveur.

Voir l'intégralité de l'article dans Réussir Porcs de septembre 2013, p. 76 à 79.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui