Réussir porc 13 mai 2015 à 08h00 | Par Dominique Poilvet

Un indice de consommation global de 2,73 chez les éleveurs de mâles entiers de la Cooperl

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La consommation quotidienne moyenne d'aliment est légèrement inférieure à la moyenne bretonne en élevage de mâles entiers.
La consommation quotidienne moyenne d'aliment est légèrement inférieure à la moyenne bretonne en élevage de mâles entiers. - © C. Gérard

Avec un indice de consommation global de 2,73 au premier semestre 2014, les 368 producteurs « porc bien-être » référencés par la Cooperl en gestion technico-économique (GTE) sont à 0,1 point au-dessous de la moyenne GTE naisseurs-engraisseurs Ifip en Bretagne. « Les 25 % meilleurs sont à 2,57, et les 10 % meilleurs (36 élevages) à 2,52 », se félicite Edouard Marcault. Selon Patrice Drillet, le président de Cooperl, le meilleur éleveur serait aujourd’hui à 2,37 d’indice de consommation global ! En engraissement, l’indice de consommation économique moyen est de 2,69, avec une croissance de 827 g/j, pour un poids moyen de 115 kg à 179 jours. L’effet mâle entier influe sur la consommation quotidienne, avec seulement 2,16 kg d’aliment par porc et par jour en engraissement (2,23 kg/j en moyenne en Bretagne). Le taux de muscle par pièces (TMP) se situe à 61,8 en moyenne, pour une plus-value technique de 15,3 centimes/kg et une plus-value globale de 18,3 centimes/kg.

- © Infographie Réussir

Voir aussi article La production européenne de mâles entiers au milieu du gué.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui