Réussir porc 23 septembre 2013 à 08h00 | Par Claudine Gérard

Un partenariat de recherche entre le lycée agricole de Ploërmel, Inzo et AliOuest

Un salle d’engraissement de l’élevage du lycée agricole La Touche de Ploërmel, dotée de six stations Acemo 128, servira de champ d’expérimentation pour AliOuest et Inzo.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Eric Chapele, chef d’élevage, et Audrey Budant, élève en BTS PA, dans une des six cases équipées de la stalle Acemo.
Eric Chapele, chef d’élevage, et Audrey Budant, élève en BTS PA, dans une des six cases équipées de la stalle Acemo. - © DR

C’est une première entre un lycée agricole, un fabricant d’aliment et une firme service. C’est ce qu’on souligné les représentants des trois partenaires, le lycée La Touche de Ploërmel (56), AliOuest et Inzo, lors de la visite de la salle d’engraissement qui sera le siège d’essais terrain en nutrition des porcs charcutiers.
Cette salle qui vient en effet d’accueillir les premiers porcs pour un essai « à blanc », est constituée de six cases de seize porcs identifiés individuellement par une puce, chaque case étant équipée d’une station Acemo 128. A chaque passage du porc, sont enregistrés son poids, sa durée de passage et la quantité d’aliment consommée, « au gramme près » précise Christian Jehanno, Acemo. « Avec trois chaînes d’alimentation, ce dispositif permettra de comparer trois régimes en contemporain, et d’approcher la réponse des animaux à un nutriment ou un produit via une loi dose/réponse, avec une forte puissance statistique liée au recueil de données individuelles », explique Diane de la Bretèche, Inzo, en charge du suivi des essais. Bruno Heurtebis, directeur du lycée, se félicite de cette initiative « qui donne un sens au lycée agricole de La Touche, résolument aux côtés de la filière porcine ». Hervé Vasseur, directeur d’AliOuest, ajoute que le lycée est l’un des cinq élevages partenaires où sont réalisés régulièrement des essais terrains, « indispensables pour valider nos choix techniques d’aliment ».
L’investissement en matériel s’élève à 100 000 euros, répartis entre AliOuest et Inzo, le lycée agricole fournissant la salle de ce bâtiment neuf mis en service en février 2013. La première bande de porc est entrée en juin pour caler le dispositif. Les bandes suivantes serviront à l’expérimentation, au rythme de trois par an.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui