Réussir porc 17 décembre 2002 à 12h41 | Par Dominique Poilvet

Viande de porc - La Gorinette, première coche certifiée en France

Dans la Sarthe, un projet en cours depuis 2 ans vient d´aboutir à de la reconnaisannce de la Gorinette, première coche certifiée en France.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Il est logique que ce soit au pays des rillettes qu´apparaisse la première coche certifiée de France, la Gorinette. Ce projet, conduit par LPS(1) et son président Daniel Martin, était en gestation depuis 2 ans. Aujourd´hui, ce sont 100 éleveurs de la région qui fournissent autant de coches chaque semaine. « D´ici 6 mois, il y aura 150 éleveurs concernés, et le volume représentera 50 % de la capacité de production sarthoise », précise Alain Cabannes, directeur de LPS.
La viande des Gorinettes est valorisée par la société Régis Bahier (67 millions d´euros de C.A., 350 salariés) située à Sceaux sur Huisne (72), au travers des « véritables Rillettes du Mans à l´ancienne » qui valorisent les qualités de cette viande « mûre, dense, à la couleur soutenue et au goût typé ». D´ici un an, la société compte transformer la certification également obtenue sur ses rillettes en Label Rouge.
©D. R.


Maîtrise de la qualité sanitaire des viandes
Le cahier des charges mis en place pour la Gorinette s´applique à assurer la tracabilité des aliments (référencement et contrôles en élevage) et des animaux (contrôle des origines de la truies, suivi des animaux de l´élevage jusqu´au transformateur). Il met également l´accent sur la maîtrise de la qualité sanitaire des viandes. Les coches ne peuvent être abattues dans les quinze jours qui suivent le sevrage. Les délais d´attente des traitements vétérinaires sont rallongés de sept jours. Les interventions vétérinaires sont enregistrés, et en cas d´incident d´élevage, les animaux sont marqués spécifiquement.
La plus value apportée aux éleveurs est inversement proportionnelle aux cours des coches, le maximum étant de 0,38 euro/kg de carcasse. « En touchant ce complément de prix, l´éleveur finance le rachat d´une cochette de renouvellement avec chaque truie réformée », indique Alain Cabannes, « ce qui n´est pas négligeable surtout en période de crise comme à l´heure actuelle ».

(1) LPS : « Les Porcs de la Sarthe », syndicat pour la Certification et la Qualité des Porcs de la Sarthe. Quatre groupements de producteurs adhèrent à la démarche : Union Set, Porcial, GPPM et Maine Porc.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui