Réussir porc 05 septembre 2006 à 15h43 |

Lutte contre les salmonelles - L´IFIP détaille les bonnes pratiques d´hygiène et de conduite d´élevage

En 2009, chaque État membre de l´Union Européenne devra avoir mis en place un plan de lutte contre les salmonelles en élevage de porcs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

En France, un groupe de travail regroupant les organisations professionnelles, la DGAL, l´Afssa et l´IFIP (ex-ITP), met actuellement au point le programme de lutte contre les salmonelles qui sera présenté en novembre 2007 à la commission européenne. En premier lieu, l´objectif est de limiter les risques de développement des salmonelles en élevage. Pour cela, l´IFIP a préparé un document qui fait un point pratique sur les principales mesures permettant le maintien de bonnes conditions sanitaires dans un élevage. « Il est parfois difficile, au niveau des élevages, de déterminer des facteurs de risques expliquant une excrétion importante de salmonelles », explique Isabelle Corrégé, vétérinaire IFIP en charge du dossier. « C´est pourquoi les efforts doivent porter sur les mesures globales de maîtrise sanitaire, de l´hygiène et de la biosécurité, qui vont dans le sens d´une baisse du portage salmonelle. »
La plaquette réalisée par l´IFIP fait un point pratique sur les principales mesures qui visent à préserver de bonnes conditions sanitaires en élevage de porcs. ©D. R.

Contrôles en abattoir sur les jus de viande
Le document contient quatre plaquettes qui détaillent la protection sanitaire en élevage de porcs, le nettoyage et la désinfection, les mesures d´hygiène et les recommandations pratiques de logement et de conduite d´élevage. Il sera diffusé par Inaporc, les unions régionales et les groupements auprès des éleveurs.
Le plan a aussi pour mission de détecter les élevages à risque élevé. Le groupe de travail met au point une méthode de contrôle qui sera réalisée en abattoir sur des jus de viande. Les élevages seront ensuite classés en deux ou trois niveaux de contamination avec la mise en place de mesures préventives dans les élevages les plus à risque.
Les porcs sont porteurs de salmonelles dans leur tube digestif, sans pour autant être malades. Mais cette bactérie peut contaminer les carcasses, puis les viandes et ainsi être à l´origine de cas humains graves de salmonellose. « Outre la réduction du nombre de cas humains, le plan de maîtrise des salmonelles est également un atout essentiel pour le commerce des viandes porcines en Europe et dans le monde », rappelle Yves Da Ros, responsable au niveau national du groupe de travail.

Réagissez à cet article

Attention, les messages sont limités à 1000 caractères.

Caractères restants :

*Votre adresse email ne sera pas affichée publiquement dans les commentaires.

Recopiez le code :

Code de sécurité anti spam

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui