Réussir porc 23 février 2012 à 14h23 |

Expérience hollandaise - Nedap relance la conduite des truies en groupes statiques au Dac

La gestion des truies en groupes statiques au DAC est en net regain d’intérêt auprès des éleveurs en Europe du nord. Nedap préconise un apprentis- sage des cochettes avant l’IA pour les incorporer dès leur première gestation dans le EXPÉRIENCE HOLLANDAISE groupe des truies.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Arno van Brandeburg, responsable commercial Nedap, et Louis-Marie Audouit, directeur Aco Funki France.
Arno van Brandeburg, responsable commercial Nedap, et Louis-Marie Audouit, directeur Aco Funki France. - © dp

Alors que depuis plusieurs années la gestion des truies gestantes en groupe dynamique au DAC semblait s’imposer, la conduite en groupe statique est en net regain d’in- térêt auprès des éleveurs, du moins dans les pays de l’Europe du Nord. « En 2010, sur nos dix meilleurs élevages hollandais qui conduisent leurs truies aux DAC, quatre sont en conduite statique, alors qu’il n’y en avait qu’un seul en 2009 », constate Arno van Brandeburg, responsable commercial Nedap, dont la station d’alimentation est commercialisé en France par Aco Funki. En conduite statique, le groupe correspond à une bande de truies logées dans une même case. Elles restent ensemble pendant toute la période de gestation. Cette conception de logement facilite la conduite et optimise l’occupation des surfaces du bâtiment. « L’éleveur sait immédiatement où se situent les truies à vacciner, à transférer en maternité ou à échogra- phier », ajoute Louis-Marie Audouit, responsable commercial Aco Funki France.

Les constructeurs recommandent généralement un alimentateur pour 40 à 50 truies. Cette conduite peut donc convenir aussi bien à des élevages de taille moyenne en conduite 4, 5 ou 7 bandes, qu’à des élevages de grande dimension en conduite 10 ou 20 bandes. Les élevages de référence hollandais mis en avant par Nedap ont des effectifs compris entre 700 et 2 100 truies. Comme en conduite dynamique, la conception des cases est essentielle. La station d’alimentation doit être posi- tionnée pour que les truies qui en sortent aient le maximum de chemin possible à faire avant de revenir à son entrée . La différenciation des zones de vie (alimentation, repos et déjections) est également obligatoire, avec notamment la mise à disposition de box de couchages, et de points d’eau éloignés de la sortie du DAC.

Dans le débat concernant la gestion et le mode de logement des primipares, Nedap a un avis tranché. « Nous préconisons leur incorporation directe dans la bande dès leur première gestation », indique Arno van Brandeburg. Selon lui, les éleveurs hollandais qui ont adopté ce type de conduite en sont très satisfaits. « Par rapport à une incorporation en seconde gestation, l’adaptation des cochettes au microbisme de l’élevage se fait mieux et plus rapidement. La hiérar- chisation de la bande est plus facile. Enfin, le taux de réforme en première et seconde portée est plus faible. » Mais pour réussir cette incorporation précoce sans casse, une phase d’apprentissage au DAC avant l’IA est indispensable. Cet apprentissage se fait généralement sur une semaine, entre la quarantaine et les inséminations, dans une salle spécifique équipée d’un DAC d’entraînement. « C’est le point le plus important qui conditionne la réussite de ce type de conduite », souligne Arno van Brandeburg. Selon les témoignages d’éleveurs hollandais, les cochettes s’habituent en deux à trois jours aux alimentateurs, sans qu’ils aient à intervenir. « Dans les élevages où cette conduite a été adoptée, il n’y a aucun stress autour de l’apprentissage. Les éleveurs soulignent que c’est une phase peu contraignante », constate Louis-Marie Audouit, qui estime que, en parallèle à la gestion des truies en groupe dynamique, la conduite en groupes statiques au DAC pourrait prendre un nouvel essor en France, à l’image de la tendance néerlandaise.

Réagissez à cet article

Attention, les messages sont limités à 1000 caractères.

Caractères restants :

*Votre adresse email ne sera pas affichée publiquement dans les commentaires.

Recopiez le code :

Code de sécurité anti spam

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui